lundi 2 novembre 2015

Novembre au Nord

Novembre s'amorce par un nouveau défi qui m'enthousiasme tout particulièrement et sur lequel je peux maintenant lever le voile : je suis désormais directrice littéraire/chargée de projet à la revue de littérature et d'arts visuels Le Sabord (un périodique d'une très belle facture artistique qu'il vaut la peine de découvrir, si ce n'est fait). 

En plus, le premier numéro sur lequel je travaillerai portera sur une thématique qui semble prédestinée pour moi : le Nord ! Cet emploi dans le milieu de l'édition tombe à point, sans oublier que je suis ravie de travailler au sein de cette maison d'édition de Trois-Rivières que j'affectionne. Vivement, donc, de commencer à arpenter les territoires du Nord pendant la grisaille de novembre !

12 commentaires:

  1. Mes félicitations, Ariane. Voilà une revue que je vais mettre à son agenda.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Richard :) Et le Sabord vaut la peine d'être découvert, je suis contente que la revue t'intéresse !

      Supprimer
  2. Je crois que c'est tout à fait dans tes cordes, Ariane. Toutes mes félicitations, sincèrement (je suis super contente pour toi!) :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, ma chère, tu te doutes que je suis très heureuse aussi de travailler au Sabord :D Et déterminée à donner le meilleur de moi-même !

      Supprimer
  3. Félicitations Ariane ! Sabord est une excellente revue artistique. Je suis sûr que c'est un mariage qui produira de beaux enfants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Le Sabord est une revue que j'estime beaucoup ! Je suis d'autant plus heureuse d'y contribuer et d'aider à faire connaître le périodique. Mais surtout : merci de tes bons mots, Mario !

      Supprimer
  4. Super! :) Voilà en plus qui résous (enfin, partiellement je présume) ton dilemme : être prof ou pas! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il me suffisait d'être patiente ! En fait, côté travail, je devrais allier dès l'automne 2016 (si tout se passe bien) les charges de cours (une par session, si possible) et l'emploi du Sabord. Et garder le reste du temps pour écrire... en espérant qu'il me reste du temps, héhé.
      Et merci pour l'enthousiasme, chère Geneviève :)

      Supprimer